Slimane Azayri

Slimane Azayri

Tempête dans une piscine de studio de cinéma : les mouvements à la tête des renseignements algériens

Dans le cas algérien, l'expression "police politique" semble plus appropriée que  "services de renseignements", étant donné ses déploiements tentaculaires dans les rouages de l'Etat et de la société et ses actions aux limites - si limites il y a - inconnues du public. Aussi permettez -moi de douter qu'une simple réorganisation technique de ces renseignements accompagnée d'un mouvement des cadres à leur tête, aussi influent soient-ils, suffise à introduire un changement qualitatif  ou significatif du régime politique algérien en place qui, rappelons-le, date au moins de l'indépendance et dont la plupart des responsables actifs, à la retraite ou disparus,  ne sont que les produits ou  rejetons, et ce, indépendamment de leur statut apparent, civil ou militaire.



16/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser