Slimane Azayri

Slimane Azayri

Peut-on être son pire ennemi ?

Oui, quand on est prisonnier de ses excès et vices : goût du danger et du risque, consommation de produits plus ou moins dangereux (tabac, alcool, stupéfiants ...). D'un autre côté, l'excès dans ce qu'il y a de meilleur en nous  peut aussi nous mener à notre perte: amour pour une personne, pour les siens, de la liberté, de la justice, de la patrie. Dans ces derniers cas, on agit en quelque sorte en ennemi de soi-même par amour et pour le bien des autres, des plus proches aux plus lointains. L'être humain atteint alors toute sa grandeur; Il se dépasse en se niant, parfois en s'autodétruisant ou en allant vers la mort.



16/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres