Slimane Azayri

Slimane Azayri

Le Moyen-Orient est-il condamné à l'émiettement ?

L'émiettement du Moyen-Orient en micro et proto - Etats a été imposé par les colonisateurs, surtout britannique. Il n'est pas né d'une évolution endogène, donc sur une période historique forcément longue. La situation actuelle de conflits dans cette région est aussi le résultat de cet interventionnisme devenu une tradition dans le club fermé dit de "la communauté internationale". Pour les habitants de la région, revenir vers des grands ensembles étatiques, c'est reprendre en main leur destin. Les puissances extérieures (USA, Royaume Uni, France et Russie notamment) ont de moins en moins intérêt à contrarier ce mouvement. Ce qu'elles ont fait pourtant depuis le dépeçage de l'empire ottoman et continuent de faire au risque d'accentuer le chaos existant. En effet, ces puissances étrangères ne montrent pas de réelle volonté d'ouvrir les voies au règlement des conflits moyen-orientaux endémiques (Palestine, Syrie, Irak, Yémen, Kurdistan) dans le sens de la réhabilitation de la souveraineté des peuples et non de la valorisation excessive des groupes sociaux nantis qui leur sont politiquement et économiquement subordonnes et redevables. Dans cet ordre d'idée, il est peu probable que les puissances étrangères et les groupes sociaux locaux qui leur sont inféodés, notamment les émirs des pétromonarchies et émirats,  sacrifient tout ou partie de leurs intérêts pour le bien de la grande majorité. A moins qu'ils fassent preuve d'une intelligence politique exceptionnelle. Autrement dit, à moins d'un miracle. 
 


23/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres