Slimane Azayri

Slimane Azayri

Enrico Macias, "orphelin de son pays natal"

Laissez-le donc revoir sa terre natale et celle de ses ancêtres, c'est son droit élémentaire. Et sans visa. Arrêtez de jouer aux nationalistes d'opérette alors que vous avez dépouillé l'Algérie d'une bonne partie de ses richesses pour les placer en cachette à l'étranger. Pour cette raison, vous, les gens qui empêchez Enrico Macias de venir en Algérie n'avez pas vraiment plus de mérite que lui pour être réellement, c'est-à-dire dans les actes, des algériens dignes de ce nom.



10/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres