Slimane Azayri

Slimane Azayri

Algérie: M. Hamrouche, la démocatie, l'armée et les présidentielles

Je trouve qu'il y a, au moins depuis son court et important passage à la tête du gouvernement voilà un quart de siècle à présent,  beaucoup de cohérence et de constance dans le positionnement de M. Hamrouche. Ce positionnement en paroles et en actes, qui est le propre des vrais hommes et femmes d'Etat, peut être résumé dans les idées ci-après:
- La nécessité d'engager sur le long terme  l'Algérie dans la voie des réformes politiques et économiques à contenu démocratique et moderne.
- La recherche infatigable de solutions consensuelles susceptibles de rassembler toutes les composantes de la société dans la voie du développement globale et, a contrario, le refus des confrontations violentes et sanglantes semeuses de morts, de traumatismes individuelles et de fractures politiques.
- Le refus des opérations électorales - les présidentielles et toutes les autres également- "à blanc", c'est-à-dire sans enjeu et incidence  véritable pour le pays et les électeurs car sans choix véritables pour ces derniers.
Concernant plus particulièrement les présidentielles, M. Hamrouche a dit et fait ces jours-ci exactement la même chose aux échéances électorales passées (1999, 2004 et 2009): il est, pour lui, exclu de s'y engager comme candidat tant que l'institution militaire, c'est-à-dire le principal pôle du pouvoir en Algérie, continue en pratique à choisir, parrainer et favoriser un candidat au détriment de tous les autres.



28/02/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres