Slimane Azayri

Slimane Azayri

Et si les dirigeants comme Ahmed Ouyahia commençaient par donner aux algériens l'exemple du travail bien fait ?

"Il faut que les algériens travaillent. Il n'y pas de travailleurs en Algérie." (Ahmed Ouyahia)

Vous, M. A. Ouyahia êtes le pouvoir et (son) opposition à la fois. Prêt à dire et faire la chose et son contraire juste pour aider vos parrains de l'ombre à garder le pouvoir indéfiniment. Garder le pouvoir au dépens de ces algérien(ne)s que vous appelez au travail alors que vous et les votres n'ont dans leur pratique politique aucune considération pour leurs droits et devoirs civils et civiques. Au dépens de l'Algérie que vous avez maintenue, vous et les votres, dans le piège de l'économie de rente mono-exportatrice d'hydrocarbures. Sacrifiez - vous donc vous-même, une fois n'est pas coutume, pour ce pays que vous déclarez beaucoup aimer. Partez, vous et les votres, et laissez la place à d'autres algérien(ne)s qui ont autant de droits et d'obligations que vous à exercer des responsabilités publiques et sortir l'Algérie et son peuple de la énième impasse vers laquelle vous les avez dirigés des années durant.



12/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres