Slimane Azayri

Slimane Azayri

A. Ouyahia est nommé premier ministre en remplacement d'A. Tebboune

Politiquement parlant, A. Ouyahia est aussi âgé qu’A. Bouteflika. Les deux ont l'âge du système de pouvoir algérien dans lequel ils se sont tellement investis qu'ils ont finis par en être les figures les plus connues et, pour ceux qui ont la phobie du changement (ils sont nombreux en Algérie), les plus rassurantes.

Cette longévité partagée explique l'attirance qu'éprouvent l'un pour l'autre ces deux animaux à sang froid de la politique. Car ne nous trompons pas, les deux se hommes se ressemblent dans une conception et une pratique machiavélique - pas au sens péjoratif de diabolique mais plutôt d'amorale - du pouvoir qui, pour eux, doit d'abord servir à valoriser leur ego de plus en plus surdimensionné comme ce goitre qui finit avec les années par envelopper en totalité le cou de son possesseur.

En ces temps de vaches maigres, l'association remise en avant de ces deux hommes parait de mauvaise augure pour la majorité des algériens et algériennes. Ils ne sont pas de ceux qui renonceront à imposer les plus dures épreuves à la plupart des gens de notre pays si l'impératif,  d'abord pour eux deux, ensuite pour leurs alliées et soutiens, de leur maintien indéfiniment au pouvoir  l'exige.



15/08/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres